06/08/2016

Petite cure à Spa

Aujourd'hui 6 août, je me rends à une marche organisée par la Régionale Para-Commando de Verviers.
La Marche des Bobelins (je vous laisse chercher la signification du terme, ce sera la petite minute culturelle du jour !)
Cela fait des mois que j'attends de participer à une de leurs activités.
Faut dire que je n'ai découvert que récemment que le M.T.M. (Marching Team Manager ;-) ) n'était autre que Armand, un copain de régiment, de bataillon, de compagnie, de peloton et de chambrée ! C'est tout !
Et pourtant, c'est déjà beaucoup, puisque c'est le premier de la chambrée, du peloton, de la compagnie, etc etc , que je retrouve après plus de 40 ans !
Il était temps ! Je commençais à me prendre pour un « Ultimate Survivor » !

Scan0005.jpg

Le temps qu'il se remémore ma tête en 1973 (quelques photos amenées avec moi l'aident un peu dans sa réflexion) et il se souvient de moi, de mon nom et de quelques souvenirs communs.
Ceci dit, l'heure n'est ni à la liesse, ni aux libations. Il a une marche gérer.
Je laisse donc mon pote donner les instructions du jour. Maintenant que je sais où le trouver, je trouverai bien un autre jour et une bonne occasion pour nous remémorer nos bons souvenirs.
En ce qui concerne la marche, faut bien avouer que les « Bobelins » (vous savez maintenant qui cela peut-être) ne sont pas nombreux. Et c'est bien dommage car c'était un beau petit parcours accessible à tout le monde. Par contre, il faut bien reconnaître que les membres de leur régionale sont venus en force avec femmes et enfants.

P8060201.JPG

Le départ a lieu près d'un restaurant situé aux abords du lac de Warfaz où il est prévu de se restaurer après la marche.
J'avoue que je n'ai pas cherché à savoir vers où on allait, par où on passait ou par quel côté du lac on revenait, j'ai suivi le mouvement !

P8060202.JPG

P8060212.JPG

Quand je dis un peu plus haut « petit parcours » je me comprends : tout est relatif !
«Petit parcours», c'est par rapport à ce que je fais habituellement ! Rien de péjoratif !
Ce qui me plaît aujourd'hui, c'est l'esprit « Amicale » que j'ai connu dans ma régionale de Mouscron ! Et les paysages sont magnifiques.

P8060206.JPG

P8060223 (2).JPG

P8060225.JPG

P8060221.JPG

P8060232.JPG

Même si certains parmi les plus jeunes éprouvent parfois des difficultés à suivre le rythme dans des côtes un peu plus soutenues, surtout sous ce soleil enfin estival, il faut bien avouer qu'ils ont du mérite. Tout le monde arrivera à bon port sain et sauf. En tout cas, merci à leurs parents et souvent grands parents de leur inculquer ce "Spirit" Para-Commando.

Bilan des courses :
Pour ma part, je dois bien avouer que j'ai battu un record : celui du kilométrage/heure le plus bas depuis quelques dizaines d'années !
Ce n'est pas un reproche, loin de là ! Disons que cela me change un peu de l'ordinaire.
Ceci dit, pour ceux qui connaissent mon côté taiseux, j'en ai battu un deuxième : celui du nombre de personnes avec qui j'ai eu le plaisir de discuter au cours d'une marche !!!! :-)
J'avoue que c'est pas dans mes habitudes. La marche en groupe non plus d'ailleurs. Ceci explique sans doute cela !
Repas pris en terrasse et au soleil. Ce qui n'est pas vraiment ce que j'apprécie le plus, mais bon, je ne pouvais quand même pas aller m’attabler tout seul à l'intérieur !

En tout cas, merci de votre accueil, les amis de la régionale de Verviers. J'ai passé une excellente journée et je reviendrai avec plaisir. Surtout si votre prochaine marche à lieu sous un vrai temps de Commando.

N.d.m. (Note de moi) : Pour ceusses qui ont eu la flemme de chercher
Bobelins : nom donné aux curistes étrangers qui se rendaient déjà à Spa au XVIIème siècle et par la suite abusivement donné par des journalistes aux habitants de Spa (eh oui ! La contre-information et les erreurs journalistiques ne datent pas d'aujourd'hui :-) )
En résumé, les autochtones sont des spadois, et les étrangers sont (ou étaient) des bobelins.
Je pense que dans le nom de leur marche les amis de la régionale de Verviers font plutôt référence à l'acceptation actuelle du nom.
Il ne faut jamais manquer de réparer une erreur !
Surtout si ne pas la réparer implique de devoir réécrire mon compte-rendu !

imagesCAXB7I4T.jpg

20:00 Écrit par Codorando dans Marches 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.