10/07/2016

Mes 5 heures de Malmedy

Ce matin, je participe à la 44ème Marche Internationale du club Malmedy-Marche.
Les distances vont de 5 à 42. La météo prévoit d'être ensoleillée, j'opte pour un 20 rassurant avec possibilité de passer à la distance supérieure. Faut tout prévoir.
Pas de chance pour moi, pour sortir de la ville, cela commence par un morceau de Ravel.
Oooh, que je n'aime pas ça !

P7090133.JPG

P7090134.JPG

J'ai ainsi l'occasion d'apercevoir le tout nouveau stade d'athlétisme payé par l'émir du Koweït ! Cadeau de 1.670.000 €... sans contrepartie, paraît-il :-)
Bin tiens ! :-)
La suite du parcours sera un peu moins monotone.

P7090135.JPG

Le premier contrôle a lieu après un carrefour où une plaque m'indique la direction d'un monument dédié à Guillaume Apollinaire, un précurseur du « sur-réalisme », terme qu'il a lui-même créé. Après le contrôle, je décide donc de revenir sur mes pas pour aller voir ce qu'il en est de ce monument. Cela ne me coûtera qu'un demi kilomètre supplémentaire ! ;-)

P7090139.JPG

J'avoue que j'ai un faible pour ces poètes, pas tous « maudits », mais pour le moins malheureux (même s'ils savaient aussi s'amuser) qui ont commis des chefs-d’œuvre de poésie mélancolique et triste.
Il fut aussi un des premiers à composer des calligrammes, des « poèmes en images », dont voici un des exemples les plus connus ...

Calligramme.jpg

Reconnais-toi

Cette adorable personne c'est toi

Sous le grand chapeau canotier

Oeil

Nez

La bouche

Voici l'ovale de ta figure

Ton cou exquis

Voici enfin l'imparfaite image de ton buste adoré

Vu comme à travers un nuage

Un peu plus bas c'est ton cœur qui bat

 

Guillaume Apollinaire, Calligramme, extrait du poème du 9 février 1915, (poèmes à Lou).

Fin de la minute culturelle !

La boucle suivante nous emmène vers Francorchamps. Bin oui, j'ai décidé de continuer sur l'itinéraire des 30 km.

P7090155.JPG

J'aurais peut-être pas dû ! On "entend" bien plus tôt qu'on ne "voit" !

P7090164.JPG

On tombe en plein pendant les « 25 Hours VW Fun Cup » !
C'est fou ! Ils ne sont pas encore sortis de leurs magouilles qu'ils en testent déjà d'autres.
Toutes les dates sont bonnes pour polluer..
- HEIN ? QU'EST-CE TU DIS ???
- .................
- OUI.... T'AS RAISON... ON L'ENTEND BIEN LE BRUIT DE TOUT CES MOTEURS...
J'espère que la faune des environs s'y est plus vite habituée que moi !
Ceci dit, j'avais lu dans les informations du club qu'une bonne partie de la marche se déroulerait dans la vallée de l'Eau Rouge ! J'ai tenu à vous faire part de la seule trace que j'en ai vue...

P7090160.JPG

 

Ensuite, je dois bien avouer que j'ai plus pensé à m'économiser physiquement qu'à faire des photos. Je me suis donc mis en mode « speed march ».
Je sais, c'est une solution de facilité ! ;-)
Mais comme je l'expliquais à un couple que je dépassais dans une descente (forcément) quand j'ai mal aux pieds, je cours et j'ai donc mal moins longtemps !
Je blaguais, bien sûr, je n'avais pas mal aux pieds. Mais de nombreux marcheurs n'aiment pas être dépassés. J'essaie au moins de n'humilier personne  :-)

P7090169.JPG

P7090171.JPG

P7090173.JPG

A l'arrivée, après les formalités d'estampillage du carnet, je me précipite lentement vers le bar. Faut dire que j'avais acheté dès le matin mon jeton pour une « Bière de Malmedy ». Cela m'évite ainsi de faire la queue à la caisse !
Bin, elle est pas mauvaise ! Ceci dit, vous me connaissez maintenant, je n'abuse pas ;-)
La journée n'est pas finie !
J'avais en effet prévu de me rendre ensuite à Baugnez pour visiter le musée commémorant surtout le « Massacre de Malmedy » qui eût lieu à quelques mètres de là et 1944.

P7090212.JPG

Là, faut avouer, les SS n'ont pas fait dans la dentelle. Ce fut un carnage d'autant plus révoltant qu'il fut gratuit.

« L’ampleur du massacre, qui est apparemment le seul perpétré à cette échelle contre les troupes américaines en Europe durant la Seconde Guerre mondiale, a frappé les imaginations encore que le nombre des victimes, tant civiles que militaires, soit somme toute assez réduit en comparaison des autres abominations que l’on a pu voir sur d’autres théâtres d’opérations au cours du même conflit. »

« Outre l’effet que l'événement a pu avoir sur les combattants américains engagés au front, il semble que l'information a eu également un grand retentissement aux États-Unis. Ceci explique évidemment pourquoi les présumés coupables ont été, après la guerre, déférés devant le Tribunal militaire de Dachau dont les audiences se sont tenues de mai à juin 1946 »

P7090195.JPG

P7090179.JPG

P7090180.JPG

P7090200.JPG

Je ne peux que conseiller à chacun de visiter ce beau petit musée qui retrace dans le temps, l'histoire et les circonstances, l'exécution de 84 prisonniers américains ! Selon une commission d'enquête, le total des morts lâchement abattus dans la région par le groupe de Peiper s’élèverait à 362 prisonniers de guerre et 111 civils.

Voilà à quoi mènent certaines idéologies de conquête et autres doctrines religieuses invasives. L'Histoire a malheureusement tendance à se répéter !

Occident, souviens-toi !


10:01 Écrit par Codorando dans Marches 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.