27/06/2016

Marche et bio

Dimanche 26 juin 2016

Je suis en route pour une marche Adeps (20km max.) se déroulant à Erezée.
Il est 7:15 lorsque j'arrive. Il est 7:30 lorsque je démarre !
Beau parcours sans grandes difficultés.

P6260260.JPG

Je connais déjà pas mal de chemins pour les avoir parcourus dans des marches précédentes, mais j'en découvre plien d'autres ainsi que de magnifiques points de vue remarquables.

P6260263.JPG

P6260264.JPG

P6260270.JPG

P6260271.JPG

P6260275.JPG

P6260272.JPG

P6260280.JPG

P6260283.JPG

P6260284.JPG

Les 20 km sot rapidement bouclés (normal, il n'y en avait même pas 19) et je suis de retour à la salle du terrain de foot à 10:30.
Le temps de déguster une bonne Lupulus, et me voilà parti en direction de ma seconde destination du jour.
Dans le cadre des journées « Fermes ouvertes », j'ai décidé d'aller visiter une ferme biologique à Lesterny, la ferme Hérin, un élevage familial biologique de bovins rustiques (Salers), de moutons (Noir de Velay) et de cochons (croisement Duroc).

P6260290.JPG

P6260295.JPG

P6260288.JPG

P6260305.JPG

P6260297.JPG

P6260298.JPG

J'ai passé un excellent après-midi en compagnie de quelques visiteurs à écouter les explications tantôt de Mr Hérin père, tantôt de son employé intarrissables sur le sujet, avant d'aller déguster une assiètte de charcuterie et m'offrir quelques kg de bidoche dans leur boucherie bio ! Et quelques bières de la brasserie de la Lesse pour faire passer tout cela !

P6260308.JPG

Bref, j'ai passé une excellente journée. J'ai maintenant un fournisseur de viande officiel un peu plus crédible que ceux des grands magasins que je fréquente. Je saurais au moins ce que je mange, ce qui j'espère prolongera de quelques semaines mon espérance de vie !
Du beau, du bon, du bio ! :-)
J'ai bien aimé aussi le sac offert pour emmener mes achats !  :-)

P6260307.JPG

 

16:10 Écrit par Codorando dans Marches 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/06/2016

Euh... Petite marche à ANS

Ce samedi, je participe à la 43 ème Marche en Hesbaye. La première pour moi.
Je dois bien avouer que, vu la distance entre mon ancien domicile et la région liégeoise, j'en trouvais toujours une un peu plus proche de chez moi. Avec mon déménagement, la donne a changé.
Je suis donc à Ans, à quelques kilomètres de Liège.
Comme cet après-midi, j'ai prévu une visite, je m'inscris sur le 20 kilomètres.
J'aime pas les premiers kilomètres : beaucoup de béton, de pavés, de tarmac et surtout de ville ! Faut dire qu'avec la grève des ramasseurs de poubelles, j'apprécie les rues encore un peu moins que d'habitude. Mais bon, on fera avec.

P6110262.JPG

P6110264.JPG
La boucle des 20 kilomètres se déroule au nord de Rocourt, dans la campagne de Liers, mais, hélas, toujours sur béton.
Même si je dois bien avouer que les organisateurs ont dû faire preuve de beaucoup d'ingéniosité pour nous trouver quelques centaines de mètres de chemins de terre à nous mettre sous les bottines.

P6110266.JPG

P6110271.JPG

P6110273.JPG
Je suis de retour à la salle de fêtes vers 11:30. Le temps de boire une chope et me voilà en route pour la seconde partie de ma journée. La visite du Fort de Loncin et de son musée.
Cela faisait un bon moment que j'avais envie de découvrir ce site
Sur place, tout est fermé. A la lecture un peu plus attentive des jours et heures d'ouverture je me rends compte que cela n'ouvre qu'à 14:00.
Bon, c'est pas grave, j'ai ainsi le temps de retourner boire l'apéro et de manger un morceau.
Sur le chemin du retour vers le musée,mon attention est attirée par une tour où à mi-hauteur je vois pendre quelque chose !!!! Bizarre ! Je fais demi-tour un peu plus loin et reviens me garer à proximité !
En discutant un peu avec un des responsables du site, j'apprends qu'il s'agit de la K2Tower, une structure unique en Belgique où on peut s'initier au saut à l'élastique et aussi à l'escalade de la tour (56m quand même, pouvant aller jusqu'à une difficulté 7A pour les plus connaisseurs d'entre vous !)

P6110280.JPG

P6110289.JPG

P6110291.JPG

Une fameuse équipe en tout cas ! Avec quelques « fêlés » que l'on rencontre aussi dans le milieu du parachutisme (y'a pas de hasard ;-) )
Et quand je parle de fêlés, ce n'est pas péjoratif, je parle de passionnés qui savent ce qu'ils font et qui font de la sécurité leur principal souci !
Deux bières plus tard (bin oui, j'ai dû attendre les premiers sauts) je prends la direction de Loncin et de son fort !

P6110278.JPG

La visite débute par le musée. Il n'est pas bien grand en superficie, mais très intéressant en objets à découvrir. C'est ce que j'adore dans ces visites. On a beau en avoir visité des dizaines, partout il y a des objets que l'on n'a jamais vus ailleurs !

P6110304.JPG

P6110295.JPG

Après la visite du musée, vient la visite du fort.
En vérité, pour moi, il ne s'agit plus vraiment d'un fort, d'un site historique ou d'un musée à ciel ouvert. Il s'agit vraiment d'une nécropole où sont ensevelis 350 des premiers défenseurs belges, francophones et wallons réunis, chargés de barrer l'accès aux troupes de Guillaume II qui voulait envahir la France.

P6110307.JPG

P6110309.JPG

P6110312.JPG

Le 15 août 1914, après une dizaine de jours de résistance, le fort explose. Des obus de gros calibre ont atteint les poudrières! Des tonnes de poudre explosent, ensevelissant à tout jamais les défenseurs du fort !

P6110336.JPG

P6110337.JPG

P6110344.JPG

P6110340.JPG

Je dois bien avouer que des visites de ce genre ne me laissent pas indifférent.
Elles me rappellent à chaque fois que notre petit pays, créé pour faire tampon aux éventuels envahisseurs de la France, a toujours fait son devoir et y a laissé des centaines de milliers de patriotes.
D'un autre côté, quand je vois où nos pays en sont arrivés, je me pose pas mal de questions.
Je me demande souvent à quoi tout cela a servi et pourquoi tant de belges, français, allemands, russes, anglais, polonais, etc, sont morts ?
Pour défendre leurs pays ?
Ou pour les laisser, sans combattre, à de nouveaux envahisseurs ???

P6110339.JPG

Ceci dit, je vous laisse réfléchir à ce qui est arrivé.... et, plus important encore,  à ce qui pourrait encore arriver ! 

 

23:14 Écrit par Codorando dans Marches 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/06/2016

Petite marche à Nuts City

P6050185.JPG


Comme prévu, je suis aujourd'hui à Bastogne pour participer à une marche fédérale de la province de Luxembourg. Le départ à lieu sur la place du Général Patton

Comme je me suis levé tôt, bin, logiquement, j'arrive tôt.
Je débute donc la marche à 07:30
Je traverse le parking, je traverse la route et je remonte vers la place Mac Auliffe. Mauvaise idée car plutôt que de remonter la rue, juste en face du passage pour piétons j'aurais dû continuer à traverser... le bâtiment.

P6050167.JPG
Ceci dit, vu le nombre de personnes cherchant leur chemin dans les environs de la place, je n'étais probablement pas le seul à m'avoir trompé !
Par des petits chemins extérieurs à la ville, nous rejoignons rapidement le Centre Sportif (lieu de départ d'une autre marche qui commémore la fameuse Battle of the Bulge).
Par la N30, nous rejoignons Luzery avant de bifurquer vers la campagne et le chemin du Ravel.
J'aime pas trop les chemins de Ravel qui sont plus appropriés aux touristes à vélo qui ne souhaitent pas trop se salir. D'une part, c'est du béton ou du tarmac, d'autre part, avec la végétation qui pousse sur les talus qui les bordent, on ne voit plus le paysage. Ce qui est bien dommage !

P6050169.JPG

P6050171.JPG
Aujourd'hui, pas de souci pour le paysage ! Étant donné le brouillard qui nous accompagne depuis la sortie de la ville, y'a pas grand chose à voir de toutes façons !
C'est donc avec plaisir qu'après le premier contrôle nous quittons le Ravel pour un chemin parallèle: le «Chemin des Pèlerins» ainsi nommé parce qu'il est encore utilisé par des pèlerins allemands qui parcourent à pied les 320 km qui séparent Lendersdorf (D) de Saint-Hubert (B).

P6050173.JPG

C'était la petite minute culturelle.

P6050172.JPG

P6050179.JPG

P6050181.JPG

P6050180.JPG


Là, c'était la minute coup de gueule ! :-(
Après quelques kilomètres, nous prenons à gauche la direction de Foy avant de redescendre vers le contrôle et revenir vers le Mardasson et le Bastogne War Museum. Ma dernière visite remonte à 2004, mais comme il a été réaménagé depuis, une nouvelle visite s'impose.

P6050196.JPG

P6050203.JPG


J'avoue que pour ceux qui y vont pour voir du matériel, ils seront probablement un peu déçus. Dans mon souvenir, c'était quand même un peu plus fourni. Par contre beaucoup de panneaux didactiques qui, pour ceux qui connaissent un peu les batailles dans la région, ne nous apprennent rien de vraiment plus que ce que nous savons déjà et qui compliquent le parcours ! Je ne suis même pas certain d'avoir tout vu ! Bon tant pis, c'était quand même à voir et j'ai vu.

P6050187.JPG


Je continue ensuite ma route vers la salle d'arrivée. En passant devant le musée du 101ème Airborne, « Le Mess » (que je n'ai encore jamais visité) je me promets d'y effectuer une petite visite cette après-midi.
A l'arrivée, je déguste une bonne Mac Chouffe avant d'aller faire un tour en ville ! Le « Dakota » est fermé. Le « Café des Sports » est ouvert. Deux bonnes chopes et je remonte vers l'ancien Mess des officiers des Chasseurs ardennais devenu plus tard pendant la guerre club des sous-off de la Wehrmacht basés dans les environs.
Et là, je ne suis pas déçu ! Magnifique musée avec des reconstitutions époustouflantes d'après photos d'époque ! Les mannequins sont d'un réalisme extraordinaire !

P6050218.JPG

P6050230.JPG

P6050229.JPG

C'est le musée qu'il faut absolument voir si on n'a pas le temps de tout visiter.
Dans les caves, quelques belles surprises avec entre autres la reconstitution d'une cave bombardée pendant la nuit de Noël 1944. Avec les effets sonores et visuels, on s'y croirait réellement.

P6050249.JPG

C'est donc sur cette excellente impression que ma journée à Bastogne se termine.
Quelques achats plus tard, il est temps pour moi de prendre la route du retour.
A la prochaine ! ;-)

P6050255.JPG

P6050256.JPG
Assortiment de 28 chocolats retraçant gustativement la Voie de la Liberté, du Cotentin (praline au Calvados) à Bastogne (praline à la noix, forcément), en passant par Rennes (au caramel au beurre salé) ou encore par Luxembourg (au café ardennais) !

17:26 Écrit par Codorando dans Marches 2016 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |