14/06/2015

Tout en suivant la Zwalm...

Zwalm !  C’est le nom du patelin où je me rends aujourd’hui pour la 32ème Sloebertocht.
C’est surtout le nom de la petite rivière qui a fait les beaux jours de cette région des Ardennes flamandes depuis de nombreux siècles ! Les moulins à eau sont nombreux dans la région et ils seront le fil conducteur de cette marche.
Pour ma part, ce sera le parcours des 21 km. Nouvelles bottines oblige !
Ceci dit, faut bien avouer aussi que 36 km c’était un peu trop si je voulais visiter quelque chose après la marche et 60 km, je laisse cela aux champions qui veulent battre des records ! C’est pas mon cas !

P6130165.JPG

 On démarre gentiment le long de la rivière bien tranquille en cette saison et en découvrant bientôt notre premier moulin, le Zwalmmolen.  Beaucoup de ces anciens moulins ont été restaurés et des annexes sont devenues… des restaurants ! Logique ! Mais la partie fonctionnelle des bâtiments est souvent restée en l’état et se visite. C’est le cas pour celui-ci, mais à cette heure matinale, tout est encore fermé. 

P6130169.JPG

P6130168.JPG

P6130167.JPG

Nous continuons vers Velzeke où j’ai déjà eu l’occasion de visiter le très beau musée archéologique provincial.
Les petits ruisseaux qui alimentent la Zwalm sont nombreux et les organisateurs de la marche ne se sont pas privés de nous en faire découvrir quelques-uns. 
Petit passage par le château de Roborst qu’il est impossible d’apercevoir de l’extérieur. Tant pis.
Vient ensuite le Bostmolen, lui aussi transformé en restaurant et lui aussi fermé !

P6130173.JPG

L’itinéraire emprunte ensuite une partie du Sentier des mineurs, du nom d’une ancienne voie de chemin de fer qui amenait les mineurs flamands vers les mines du borinage. Bin oui ! Y’avait pas que des italiens et des marocains dans les charbonnages ! On a tendance à l’oublier, mais la plus grande partie de ces forçats volontaires était quand même des belges !
Nous quittons les rives de la Zwalm pour aller en direction de Rozebeke et ensuite Sint-Blasius-Boekel.
La buvette du point de contrôle est complète, je déguste une excellente Sloeber à quelques pas de là.

P6130176.JPG

Un peu avant d’arriver à Sint-Denijs-Boekel, nous passons à côté du Vinkemolen !
Un autre moulin à eau ? Bin non, un moulin à vent d’Oosterzele, abattu par une tempête en 1983 et reconstruit à cet endroit en 2002.

P6130182.JPG

Nous remontons ensuite vers la Zwalm que nous longeons pour arriver à l’Ijzerkotmolen qui lui en est bien un, puisque sur la rivière ! J’ai le plaisir d’y déguster LA bière locale : la Zwamse Tripel qui titre quand même à 8% !!! Faut pas en abuser. Ce moulin qui date du XVIème siècle fut successivement utilisé pour le broyage des matières premières du papier, du minerai de fer, du cuivre, ensuite des produits pour faire de l'huile et enfin des céréales !

P6130207.JPG

 

P6130189.JPG

 

P6130190.JPG

 

P6130191.JPG

Je suis seul à l’intérieur de la brasserie mais la terrasse est archi bondée de randonneurs qui prennent un rafraîchissement ou un des nombreux repas qu’offre la carte. Me voyant intéressé et malgré le monde à servir, le proprio m’invite à visiter les installations et m’ouvre la porte du moulin annexe à la brasserie ! Quelle chance ! Je ne me prive pas de l’aubaine !  Comme quoi il est parfois utile de tenter de discuter comme moi dans notre seconde langue nationale ! Comme dirait l’autre, ça ouvre des portes ! Au propre comme au figuré ! 

P6130193.JPG

 

P6130192.JPG

Je promets donc au brave homme de revenir un peu plus tard pour acheter une bière pour ma collection d’étiquettes-souvenir. 

Comme souvent en Flandres, nous avons droit à quelques surprises. Cette fois, une brave dame nous propose des glaces. Je n’en prends pas mais elle accepte ma proposition de photo-pub.

P6130210.JPG

 

P6130211.JPG

Un peu plus loin, un camion de la brasserie Roman nous offre (bin oui, gratis) une bonne bière brune qui, au goût, me semble être une Adriaan de Brouwer !  
L’arrivée n’est plus très loin.

P6130213.JPG

Vu le nombre de véhicules sur les terrains de parking réquisitionnés, pour les membres de l’organisation, la journée n’est pas prête de se terminer.
Il est temps de reprendre la route du retour... après un petit détour par l'Ijzerkotmolen pour respecter ma parole.

P6130216.JPG

Je tente bien un petit arrêt à Audenarde pour une visite de musée, mais pas moyen de trouver une place de parking qui n’est pas sous la coupe de la commune ! De plus, des festivités ont lieu en ville et de nombreuses rues sont barrées. Je dois même faire appel à la police locale pour m'autoriser à bouger une barrière après être arrivé par des petites ruelles où la signalisation n'avait pas été faite ! Les policiers râlent un peu mais sont sympa. Ils me laissent passer... ainsi que la voiture de sport qui me suivait ! Comme je ne connais pas les endroits où le stationnement est gratuit, comme je ne sais pas combien de temps durera la visite et comme je n'ai pas envie de perdre mon temps à chercher, j’abandonne l’idée. Ce sera pour une autre fois !
Encore un petit arrêt pour aller saluer un copain au vieux cimetière de Renaix et boire un verre au café d’en face, il est l’heure de rentrer !
Encore une excellente journée à mon actif ! J’aime quand une journée se passe sans accroc ! Ce qui en ce moment n’est pas le cas tous les jours. Mais ça, c’est une autre histoire !

21:13 Écrit par Codorando dans Marches 2015 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.