03/05/2014

Ballade au Pays "Noir"

Je dois bien l’avouer, je ne suis pas allé souvent marcher du côté de Charleroi !
Sans doute à cause d’un a-priori concernant le Pays Noir ou d’une première expérience pédestre où j’estimais que les petits sentiers et beaux paysages étaient un peu trop absents du parcours !
Voici qui me réconcilie un peu avec cette région ou la noirceur se trouve plutôt dans le sous-sol ou dans les bureaux de certains politiciens !

numérisation0002.jpg

A l’invitation de du club « L’Ecureuil de Châtelet » qui fête cette année ses 40 ans, je suis… à Châtelet, près du Parc communal, pour un petit parcours de 25 km ! Je dis petit, car la distance supérieure est de 50 km ! Je la laisse aux amateurs spécialistes du genre et qui sont partis bien plus tôt que moi ! J’ai déjà marché sur cette distance avec mon sac à dos, Il m'a fallu une semaine pour m'en remettre !Là, pas question de prendre des risques, je suis vraiment trop près de la date de mon départ en Corse  ! Et après tout, si c'était un entraînement pour passer les tests de la Légion pour obtenir le Képi Blanc, cela se saurait ! ;-)
Début de parcours tranquille jusqu’à ce que je m’isole un peu dans un coin de verdure au bout d’en sentier pour satisfaire un petit besoin naturel ! Tout le monde me suit, je pense donc que je suis sur l’itinéraire et remets l’activité susmentionnée à plus tard ! Me voyant harnaché comme un vrai pèlerin, un des marcheurs me parle immanquablement de Compostelle et des tronçons qu’il a déjà effectués pour arriver au bout… en partant de la mi-parcours ! Un peu plus loin, manque de pot, nous nous apercevons que le chemin que nous suivons est le chemin du retour ! Tout le monde se voit donc obligé de faire demi-tour en me rejetant la faute et en me vouant sans aucun doute aux gémonies ! Pour ma part, je suis enfin seul…
Bin oui, cela m’est arrivé aussi de faire confiance aux personnes qui me précèdent ! Ce n’est jamais bien grave, quelques centaines de mètres en plus au maximum ! C’est pas le bout du monde !

P5030004.JPG

Le fameux Pays noir se révèle au fur et à mesure devenir de plus en plus vert et les paysages du coin de plus en plus attrayants.

P5030008.JPG

P5030010.JPG

P5030014.JPG

P5030015.JPG

Nous sommes partis vers le sud. D’abord vers Bouffioulx et Chamborgneau où a lieu le premier contrôle, avant d’arriver à Lausprelle et sa ravissante petite église ! Pas de photo : des funérailles s’y déroulent et je suis pas vraiment fan des voitures corbillards !
Viennent ensuite Joncret et Gerpinnes. Le second contrôle dans un café près de l’église St Michel ! Cela me permet donc de passer saluer mon saint préféré et d’y découvrir un beau vitrail que je n’avais pas vu lors d’une précédente visite.

P5030017.JPG

P5030019.JPG

P5030025.JPG

Au contrôle, je retrouve au comptoir le « jacquet » arrêté à la séparation des 20 et 25, et dépassé pendant qu’il renouait le lacet de sa chaussure, en laissant son compagnon de route continuer sur le 20 !!! Bizarre autant qu’étrange ! Je ne l’ai pourtant pas vu me re-dépasser !!! Mais bon, ne soyons pas mauvaise langue et disons plutôt que j’ai dû rater un épisode ! ;-)

P5030028.JPG

P5030031.JPG

De Gerpinnes, alors que les participants aux 50 km continuent leur parcours en direction de Laneffe, nous remontons directement vers le nord et pour de nouveau passer par la commune de Joncret avant de traverser les bois au sud de Loverval.

P5030033.JPG

P5030036.JPG

P5030039.JPG

Le soleil et le poids du sac commencent à peser un peu et je dois avouer que la dernière halte (où je retrouve une fois de plus mon pèlerin) est la bienvenue ! Une eau et un coca me remettront en forme pour la dernière portion de l’itinéraire !
A l’arrivée, c’est la foule des grands jours ! Mon « pèlerin » ne daigne même plus lever les yeux vers moi ! S’il savait à quel point tout cela est le moindre de mes soucis…. ;-)

P5030042.JPG

Il est déjà 14:00. Le « frites - pain de viande - salade », proposé en plat du jour, me tente. Hélas, il en a tenté beaucoup avant moi et je devrai donc m’en passer ! Je bois une bonne Super des Fagnes blonde… en plus... pour compenser le manque !
Le chemin du retour passera par la France où je m’initie aux jeux populaires flamands dans un petit établissement dont je vous ai déjà parlé, l’estaminet du Vert Pont, à Rumegies ! Hélas, j’arrive un peu tôt pour le début du service cuisine ! Mais j’y ai quand même pris le temps, en essayant de trouver une solution aux jeux proposés par quelques habitués du lieu, de déguster quelques bières spéciales dont j’aurai certainement le plaisir de vous reparler… vu que j’ai promis au sympathique patron d’y retourner à un horaire culinaire plus adéquat ! Me suis donc contenté d’un « frite – reste de pot’jevleesch – salade » une fois de retour au bercail !
C’était bon aussi ! ;-)

 

20:40 Écrit par Codorando dans Marches 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.