27/04/2014

Un demi week-end à Zuydcoote

Oui !  Demi week-end ! J’aurai bien aimé partir le samedi, passer la nuit dans le mobilvouac pour être sur place très tôt le dimanche matin, mais j’avoue que depuis un moment, je sature un peu !
Est-ce que la préparation de mon prochain petit trek en Corse ou les prochaines étapes du Tro Breiz en Bretagne me tracassent un peu ? C’est fort possible ! Chaque année, tout devient physiquement de plus en plus difficile. On se dit que si c’est la dernière, il faut qu’elle soit réussie (même si on sait qu’elle le sera ! ) , mais comme on n’en est jamais certain… Il arrive un moment où la volonté et l’envie ne suffisent plus toujours ! !!!
Quoi qu’il en soit, Ghyvelde, en France, c’est pas très loin de la Belgique ! Avec le mobilvouac, en une heure de route, j’y suis ! C’est en France, mais la marche du jour est organisée par nos amis flamands des « Randonneurs des Polders » !
J’arrive aux environs de 08:00 et je suis accueilli par le bénévole de service qui me place entre deux véhicules en face d’une porte de ce qui me semble être une sortie d’usine. Je sais que les entreprises ne travaillent pas le dimanche, mais  bon, on est en France… je suis belge… etc….etc… J’ai pas vraiment envie d’avoir des soucis avec la maréchaussée ! Du coup, il me trouve une autre place en me rassurant : « Pas de souci, je suis le bourgmestre ! »
Depuis quelques années où j’écume nos régions, j’avoue qu’il m’arrive de tomber sur des bénévoles signaleurs qui, s’ils sont toujours très disponibles pour leur club, n’en sont pas moins pour quelques-uns parfois un peu limite dans l’autorité qui leur est confiée ! Mais jamais encore je ne suis tombé sur un gars qui se proclamait « bourgmestre »… en France ! A la rigueur, maire… ?!??
Mais bon ! Je suis d’une époque où on respectait les gens qui détenaient l’autorité et une parcelle de discipline et d’ordre ! Je me plie donc bien volontiers à ses injonctions !

P4270005.JPG

08:15, je me mets en route ! Vu le nombre de possibilités d’itinéraires qui vont de 7 à 27 km, je démarre sur le 27 qui est la seule distance où je pourrai faire le tour de la curiosité régionale du jour : la dune fossile vieille de 5000 ans et aujourd’hui à 3 km de la mer !
Il s’agit d’une magnifique zone protégée !

P4270008.JPG

P4270020.JPG

P4270030.JPG

Après cette boucle de 7 km, un premier contrôle à lieu… à la salle de départ. A partir de là, il faut que je commence à calculer… ! Continuer sur le parcours des 27, cela compromet un peu mes projets pour l’après-midi ! Je décide donc de repartir sur le 17 ! 

P4270028.JPG

Aujourd’hui, 24 km au total, cela me paraît raisonnable !
D’autant plus que le terrain, n’est pas tout à fait celui auquel je suis habitué ! Là, on est dans le sable ! Je l’ai déjà dit, j’ai horreur du béton, je n’aime pas le gravier, ….. mais le sable… c’est encore ce qu’il y a de pire ! Du moins pour moi qui ai de courtes pattes !

P4270039.JPG

Ceci dit, les participants sont tellement nombreux et les chemins dans les dunes si étroits, qu’on oublie rapidement la difficulté du terrain pour se concentrer sur les bottines de la personne qui précède ! Par moments, pour les amis qui me suivent depuis un moment, je me serai cru à une étape de procession du Tro Breiz en Bretagne !!! ;-)  Il n’y a rien à faire, je ne m’y ferai jamais : la foule, c’est vraiment pas mon truc !

P4270049.JPG

 Les français ne sont pas habitués à ce genre de marches où il faut toute une organisation pour flécher le parcours, recevoir les participants, assurer l’intendance, etc ! Leur truc, ce sont les randonnées en groupe avec un guide, ce qui implique forcément, en dehors du fait d’être obligés de suivre et de rester ensemble, des départs à des heures bien précises !  ! C’est tout à fait différent ! Ceci explique l’intérêt qu'ils peuvent avoir pour ce genre de manifestation organisée par des belges, mais aussi qu'ils sont très nombreux dans nos clubs.

P4270051.JPG

Sur tout le parcours, on parle beaucoup flamand ! Logique ! La majorité des participants vient du nord de la Belgique !
"Libérez la Flandre" écrit en français, je sais, d'un point de vue wallon, cela peut surprendre ! Mais la Flandre ne se limite pas à la Belgique.  Certains rêvent d’ailleurs à une Flandre réunie ! Du coup, il est très difficile de savoir de quel côté on est de la frontière !
Petit passage le long de la côte où, plutôt que de suivre la digue, je plonge en contrebas pour suivre d’un peu plus près les mouvements de l’eau !

P4270045.JPG

Tout à mes réflexions,  je rate la bifurcation qui nous fait quitter la côte, je m’éloigne de l’itinéraire et cela me permet de faire quelques centaines de mètres supplémentaires avant que je m’en aperçoive.
Beaucoup de monde sur une marche, cela veut dire beaucoup de monde aux contrôles ou points de repos !

P4270052.JPG

Et même si on ne peut rien reprocher à l’organisation, il est parfois difficile (surtout pour moi) de passer son temps à faire la queue pendant de longues minutes pour boire un verre d’eau ou un coca ! Parfois je trouve quelque chose un peu plus loin, parfois pas !
Cette fois je tombe par hasard sur un bistrot sympa qui a ses lettres de noblesse dans la « Bible des Estaminets ». Le « Galion ». Je ne me force pas à avoir soif, ni à entrer dans l’établissement !

P4270059.JPG

P4270058.JPG

P4270056.JPG

Je n’ai pas le prénom du gars qui m’a accueilli, mais le gars est très bien ! Sur ses conseils, j’y ai goûté, une Duvel Edition 2014 au houblon américain ! C’est de la Duvel, mais avec un petit goût supplémentaire ! J’ai aimé ! Hélas, il était un peu tard pour y déguster leur « Steak du Pirate » !
Ce n’est que partie remise ! J'y retournerai, le personnel est vraiment sympa !

P4270060.JPG

P4270065.JPG

P4270069 - Copie.JPG

 

P4270071.JPG

De retour à la salle, comme je l’avais prévu, beaucoup de monde ! Heureusement, j’avais déjà acheté mes tickets à mon arrivée le matin ! Un Picon ! Difficile de faire autrement dans le coin !
Le « bourgmestre » du matin n’est plus au placement des véhicules ! Il est partout dans la salle ! Il accueille, il dirige, il se préoccupe, il va à la rencontre de personnes qui semblent chercher quelque chose… ! Je commence à me demander qui est vraiment ce gars ?!?
Je retourne au mobilvouac pour me changer avant de retourner boire un second Picon vin blanc ! En repartant, je me permets, sans me moquer, de remercier pour son accueil le gars qui se prenait pour un bourgmestre ! 
De retour chez moi et quelques recherches plus tard, j’apprendrai que le « bourgmestre » en question, Mr Jean DECOOL,  est effectivement le maire de la commune !!! Ce « gars » est phénoménal ! Un maire de commune qui se met réellement en service actif, un dimanche, à côté de ses agents communaux,  cela mérite d’être souligné ! Sur la photo de la salle, c'est le monsieur qui se trouve à gauche à l'avant-plan !
Mr le Maire, bravo,  vous avez tout mon respect ! Je suis persuadé que nous nous reverrons l’année prochaine et que, comme annoncé, vous vous souviendrez de moi ! Tout comme je me souviendrai de vous pendant longtemps !
14:30… Il est temps de prendre la route pour Dunkerque. J’ai en effet prévu de visiter le musée consacré à l’opération Dynamo qui a permis, en mai et juin 1940, l’évacuation des côtes de Dunkerque de près de 340.000 combattants, principalement anglais, mais au prix du sacrifice de nombreux soldats français qui continuaient de se battre contre l’envahisseur allemand faute de pouvoir embarquer à bord afin de rejoindre l’Angleterre.

P4270111.JPG

P4270106.JPG

P4270105.JPG

P4270088.JPG

P4270108.JPG

Belle visite pleine d’enseignements ! Je ne peux que vous encourager à le visiter également, ne serait-ce que pour encourager les bénévoles qui s’en occupent, ils en ont bien besoin, et inciter le nouveau collège communal à s’intéresser un peu plus à eux que le précédent ! ;-)
Retour tranquille vers la Belgique en passant par le Mont des Cats, où j’ai prévu de me réapprovisionner en bonnes choses.
Je n’y arriverai pas ! Le mobilvouac calle au détour d’un carrefour en apercevant l’enseigne d’un petit estaminet «Het Blauwershof » (la maison du fraudeur), ce qui m’oblige à m’arrêter un peu plus loin… en face d’un autre établissement répertorié dans ma « Bible » achetée récemment,  « Au Roi du Potchevleesh » !!! Je passerai un peu de temps dans les deux mais un peu plus longtemps dans le second qui est hélas à remettre. La dame vient de perdre son mari, mais continue pour le moment à vendre d’excellents produits régionaux. Je ne reviendrai donc pas le coffre vide, vous vous en doutez. J’ai le plaisir de pouvoir discuter un peu avec cette charmante dame qui me fait gentiment visiter le restaurant fermé.

P4270112.JPG

010-017.jpg
Photo: estaminets.fr

010-014.jpg

Photo: estaminets.fr

En la remerciant pour son accueil, je lui souhaite de trouver rapidement un repreneur qui perpétuera cette tradition familiale où plusieurs générations de bouchers se sont succédées avant d’être malheureusement interrompue !
Avis aux amateurs… !
 Après la bière du douanier achetée chez le « Roi », une bonne bière du fraudeur s’impose de l’autre côté de la route ! J’adore ces établissements au style ancien et qui nous proposent des menus ou des jeux anciens typiquement flamands. Et pour les amateurs, Godewaersvelde est un passage obligé.

numérisation0001.jpg

Photo du folder de présentation de l'établissement

P4270113.JPG
 Il existe encore d’autres établissements de ce genre dans la commune, mais comme il faut raison garder, je m’oblige à les tenir en réserve pour un prochain passage ! Faut pas abuser des bonnes choses !
D’autant plus que j’ai encore de la route à faire !
C’est donc en me promettant de repasser un de ces prochains jours dans le coin pour y déguster une flamiche au fromage du Mont des Cats, un coq à la bière ou encore des carbonades flamandes au pain d’épices !  Question  potchevleesh, pour le moment j’ai ce qu’il me faut ! 1,200 kg que j’va berlaffer à mi tou  seu avec eune bonne boutelle!  Allez, j’vous laisse mes gins, ché l’momint d’couper les frites !

P4280011.JPG

P4280007.JPG



Les commentaires sont fermés.