08/12/2013

Hermalle-sous-Huy et Floreffe

Cinq heures du mat’ j’ai des frissons,
J’resterai bien sous l’édredon…

Mais voilà, j’ai prévu de me rendre à Hermalle-sous-Huy, un peu au-dessus de Huy ! Bin oui !
numérisation0005.jpgLes marcheurs du club « Cœur et Marche – Engis » nous invitent à leur 40
ème
Marche du Plateau des Fagnes.
Le parcours affiché nous apprend qu’il n’y aura qu’un seul point de contrôle, donc pour moi, un parcours de 30 km en boucles passant toutes par ce même point !  Je n’aime pas trop cela, mais bon, faudra faire avec ! Une affiche nous avertit également que le parcours prévu initialement a dû être modifié en dernière minute à cause d’autorisations non accordées par une commune voisine !!! Bizarre ! Tout cela ne me dit rien qui vaille !
Un kawoua plus tard, il est 08:30, je prends la route !
Itinéraire sans grande difficulté. Pas mal de bois et de petits chemins campagnards malheureusement rendus très glissants par les pluies de la veille et de la nuit. C’est dans de telles conditions que l’on s’aperçoit rapidement  que le temps est venu pour changer de bottines ! Faudra toutefois bien qu’elles tiennent le coup jusque la fin de l’année ! Pas envie de remettre l’autre paire qui m’occasionne à chaque fois des blessures !

DSC03325.JPG

Sur les plateaux dénudés, il ne fait pas chaud. Un vent glacial et un fin crachin me fait passer à une cadence de combat pour arriver rapidement au point de contrôle !
Arrêt (presque) obligatoire pour me réchauffer un peu. Pour moi, ce sera avec un bon vin chaud !

DSC03330.JPG

DSC03328.JPG

DSC03337.JPG

DSC03326 - Copie.JPG

Les trois boucles autour du lieu-dit « Aux-Houx » sont effectuées sans problème.
Un dernier petit détour suivi d’une ligne droite entre la Meuse et la N90, et nous voilà rentrés au bercail ! Le temps d’endosser des vêtements secs, et me voilà attablé devant une excellent spécialité régionale : la Botteresse de Sur-les-Bois, près de Saint-Georges-sur-Meuse !  10,2°… je n’en boirai qu’une !

DSC03341.JPG

DSC03407.JPG

D’autant plus que ce soir, je mobilvouaque à Floreffe, après un petit tour par le marché de Noël d’Amay !

A Amay, je suis un peu déçu. Le marché de Noël que l’on m’indique à la Maison de la Poésie se révèle être plus petit que ce que je pensais ! A moins de ne pas être au bon endroit ? Tant pis, je reviens donc vers la collégiale Saint-Georges et son musée y attenant ! Pas de chance non plus, je tombe en plein préparatifs pour un concert dans la collégiale et le musée communal est fermé ! On m’autorise toutefois à prendre une photo de mon saint préféré ! Je ne serai donc pas venu pour rien !

DSC03343.JPG

Je prends donc rapidement la direction de Floreffe !
Après avoir installé le mobilvouac dans un coin tranquille du parking en face de l’abbaye en prévision de la nuit, je découvre à l’intérieur de l’enceinte un autre marché de Noël intitulé « Le Temps des Cadeaux ». Il est aménagé dans les salles du rez-de-chaussée du moulin-brasserie, du bâtiment à l’entrée et sous la boutique, ainsi que dans un vaste chalet construit pour l’occasion entre les deux !

DSC03345.JPG

Après une première recce d’observation, je monte à la brasserie déguster une excellente de l’abbaye. Je pensais pouvoir y déguster un petit repas plus ou moins régional, ce ne sera pas le cas ! L’habituelle petite restauration ne me tente pas, d’autant plus que le personnel me semble déjà débordé ! Je me contente d’un sandwich rapidement avalé dans le mobilvouac avant d’aller boire un verre dans un sympathique petit bistrot où j’ai comme qui dirait mes habitudes et où la clientèle a vite fait de m’adopter !!!
Mais le temps passe vite et il est déjà tard lorsque je quitte l’établissement pour rejoindre mon campement ! Nuit excellente !

DSC03348.JPG


Six heures du mat, j’ai des frissons,
Un coup d’chauffage et il fait bon…

 Je suis réveillé par l’arrivée des premiers véhicules des participants à la 41ème Marche de St Nicolas organisée par les Marcheurs de Floreffe.
Déjà pas mal de monde lorsque j’arrive dans la salle.
Petit déjeuner, inscription et c’est parti pour 25 km.
Et quels 25 km !!! La première descente de l’abbaye vers la route qui longe la Sambre augure de ce que sera la suite ! Une première boucle en direction de l’ouest nous emmène vers Franière et un premier contrôle !

DSC03357.JPG

DSC03359.JPG

Ensuite, les participants au 11km ont le choix entre un parcours facile et un parcours difficile ! Pour nous, ce sera d’office difficile ! Le dénivelés sont impressionnants !
Un second contrôle à lieu… à l’abbaye, dans la salle de départ ! Cà, désolé les amis, c’était pas l’idée du siècle ! Les marcheurs des petites distances sont déjà arrivés, d’autres ne sont pas encore partis, ajoutez à cela ceux qui arrivent au contrôle et qui souhaiteraient se désaltérer, bin, c’est pas possible ! Les files sont longues ! Trop longues !  Je repars donc en espérant que le contrôle suivant ne sera pas trop éloigné !

DSC03394.JPG

Nous redescendons la côte de l’abbaye pour traverser la N90 avant de nous diriger vers le sud en direction de Sovimont. 
Le point de contrôle suivant se trouve à Malonne. Beaucoup de monde également et un seul malheureux préposé aux tickets de boissons ! Je retourne donc sur mes pas vers un petit café aperçu de loin en arrivant et j’y absorbe plus que je ne les déguste deux deux cocas rafraichissants !

DSC03363.JPG

DSC03371.JPG

DSC03373.JPG

Pour qui connaît un peu le coin, il saura que quelques côtes y sont réputées difficiles. Le chemin de Reumont en est un exemple : difficile et surtout très long ! Une boucle nous amène de nouveau au contrôle précédent de l’Ecole de la Communauté française. Toujours autant de monde ! je décide donc de bifurquer du parcours pour rejoindre le centre de la commune ! On est dimanche, il est 13:00… résultat rien n’est ouvert sinon une boulangerie qui ne vend pas de boissons ! Pas de chance !Je reviens donc sur mes pas pour rejoindre l’itinéraire, et après une petite photo des établissements fermés, sur ma gauche… Que vis-je ? Qu’apercevois-je ? La Fontaine Saint Berthuin !

DSC03385.JPG

 

DSC03387.JPG

Merci la Providence !  Je ne prends même pas le temps de me demander si elle est potable ou non… j’en avale à pleines gorgées !
La suite du parcours se révèle encore plus difficile que le tronçon précédent, surtout la grimpette menant au cimetière situé sur les hauteurs de la ville et où nous sommes nombreux à être obligés de reprendre notre souffle… ou à faire semblant de prendre une photo !
Le retour vers l’abbaye sera ensuite moins difficile, mais je suis quand même très content d’arriver à la fin de ce parcours qui restera un de mes plus difficile de l’année.  Du moins sur les marches en Belgique !
Un hot-dog, une boulette et une bonne Floreffe triple finiront de me réconforter !
En résumé, encore un bon week-end passé sans penser aux problèmes journaliers habituels ! Rien que pour cela je partirai toutes les semaines si c’était possible ! Mais bon, les temps sont durs et il faut savoir se limiter !
Prochaine étape : Bastogne et sa célèbre Marche du Périmètre rendant hommage aux militaires américains venus combattre, et souvent mourir  loin de chez eux, pour nous rendre notre Liberté !

20:00 Écrit par Codorando dans Marches 2013 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.