28/07/2013

Tro breiz 2013

 

06:00 ce dimanche matin. L’heure de mon départ pour la Bretagne.
J’avais pensé qu’en cette fin de mois de juillet cela allait être la galère sur l’autoroute… bin non ! Tout se déroule tranquillement sous un beau soleil parfois printanier, ensuite plus estival et à la fin vraiment automnal ! Mais bon, faudra faire avec pendant quelques jours ! Après tout, on est en Bretagne qui comme chacun le sait est l’autre pays de la pluie !  
J’arrive vers midi.
Le temps de prendre mes repères pour l’emplacement de parking sécurisé pour le mobilvouac, pour le lieu d’inscription où je dois réceptionner mes tickets-repas de la semaine ainsi que sur le lieu de départ de la marche du lendemain, et me voilà parti à la recherche d’une taverne de corsaires et d’un bon pot de rhum !
Hélas, la flibuste, ça eût payé ! Mais ça paie plus ! Plus de commerces modernes pour touristes nantis que d'antres à l'ancienne pour manants de grands chemins sur ma route !
Je vagabonde ainsi jusqu’au musée de la Tour Solidor… qui est encore fermé lorsque j’y arrive !

HPIM4258.JPG

Je reviendrai donc un peu plus tard.
Heureusement, en sortant comme à mon habitude des sentiers battus pour touristes, je pile sec sur un petit bistrot sympa, le « Café du Marché », où le patron pousse même la gentillesse à payer la dernière tournée aux quelques clients encore présents ! C’est en effet l’heure de la fermeture.
Elle tombe à point. Le temps de refaire le trajet en sens inverse, le musée devrait être ouvert. C’est en effet le cas lorsque j’y arrive.
Les débuts de ce bastion remontent au 4
ème
siècle, ce qui ne nous rajeunit pas ! C’est vous dire s’il en a vécu des conflits, des hostilités et des guerres ! Cette tout servit même de prison où furent enfermés des religieuses, des prêtres et des militaires ! Inutile de vous préciser à quelle époque !

HPIM4250.JPG

HPIM4266.JPG

HPIM4261.JPG

La musée abrite aujourd’hui des collections sur la vie des capitaines de cap-horniers, ces grands navires commerciaux qui franchissaient dès le début du XVIème siècle le très redouté Cap Horn avant l’ouverture du canal de Panama.
Très intéressant ! Hélas, je ne pourrai vous en faire profiter : les piles soi-disant rechargeables de mon appareil photo ne l’étant apparemment plus vraiment, elles me lâchent dès mon entrée dans le bâtiment ! Tant pis, je remets la séance à une prochaine fois !
15:30, il est l’heure de repasser par le camp de base qui est sensé ouvrir à partir de 16:30. On m’y annonce que ce sera pour après la tenue de l’Assemblée Générale de l’association du Tro Breiz ! Pas de souci, je continue la visite de la ville et tombe sur une enseigne « Stella Artois » ! Bon sang ! un peu de Belgique ! Je rentre donc au bar « L’Emeraude ». Gens sympa, discussion agréable. J'apprends que le héros du pays, Robert Surcouf, est enterré dans le cimetière d’en face ! Je me promets d’aller y faire un tour et continue ma tournée.

HPIM4270.JPG

Cette fois, ça y est ! Je réceptionne mes tickets et mon livret de pèlerin qui s’avère être tout autant un descriptif des étapes à venir qu’un recueil de prières !  Là, je m’aperçois que c’est du sérieux ! C’est un peu plus ciblé catho que je ne le pensais ! Cela ne me dérange pas… je m’adapte vite ! J’espère simplement que personne ne me demandera de chanter !

numérisation0001.jpg

numérisation0003.jpg

Retour à l’Emeraude en passant par le cimetière où je découvre en effet la sépulture du célèbre marin malouin.
J’ai le temps d’y assister à une partie de boules… plates, le jeu du palet, qui se joue comme la pétanque, mais avec des disques métalliques.
Je suis de retour au mobilvouac vers 19:00 ? Je n’en bougerai plus jusqu’au lendemain, ce qui me laisse le temps de voir arriver les retardataires, chargé comme des mulets, avec des valises à roulettes, des sacs à dos aussi chargés que le mien et des tentes du genre repliables vite fait et qui font 60 cm de diamètre !!! Et moi qui pensais qu’on ne pouvait mettre dans les camions qu’un petit sac pas trop lourd pour ne pas « tuer » les bénévoles qui passent leur temps à chaque étape à les charger et décharger !  J’ai dû rater un épisode !!!

 

21:15 Écrit par Codorando dans Marches 2013 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.