03/07/2013

MESA 2013 - Troisième étape: Houffalize

 Hier soir, au moment d’aller dormir, je pensais passer une nuit tranquille sur le parking d’une supérette du coin ! C’était sans compter avec la pluie qui n’a cessé de tomber.
Déjà que les étapes étaient boueuses (et c’est un euphémisme !) qu’est-ce que cela allait être aujourd’hui ?
Une fois n’est pas coutume, je me contente du rasage, du peignage et d’un petit déj sur le pouce !
Premier souci : au moment de partir pour la place où a lieu le départ, je ne trouve plus mon chapeau ! Pffff !  Ça commence bien !  Ce n’est pas tant que je redoute aujourd’hui les brûlures de notre soleil estival ( ?), mais cela fait la seconde fois que je le perds avec mon insigne de pèlerinage du Mont-Saint-Michel ! La première fois, j’en ai retrouvé un sur e-Bay, mais je doute que cette fois, j’aie autant de chance ! Inutile de vous dire que je râle… sec ! 
Le départ est donné aux environs de 07:15, pour le plus grand plaisir de ceux qui l’attendent avec impatience ! En fait, le contrôle de départ à réellement lieu à un kilomètre de là. Et comme on nous annonce cela alors que j’arrive, je n’ai qu’à me retourner pour me retrouver dans la bonne direction et démarrer en tête ! Je serai donc premier de l’étape… pendant quelques mètres ! Rien que pour l’anecdote que je pourrai raconter, cela me remonte un peu le moral !

DSC01362.JPG
Grosse côte jusqu'au Panther de la 116ème Panzer Division qui rappelle les durs combats que la ville a vécus, avant de prendre la direction du sud, vers Mabonpré, en traversant le bois du Couturî.

DSC01363.JPG

DSC01366.JPG

DSC01368.JPG

DSC01369.JPG

Passage ensuite par Hardigny pour arriver après +/- 18 km à Buret, où a lieu la grande halte de mi-parcours. C’est à ce moment que je me rends compte que, tout à la recherche du chapeau perdu ce matin, j’en ai complètement oublié mes médocs journaliers !  Pfffff ! Ça promet pour la suite de la journée !
D’après le fascicule, nous passons près du canal de Bernistape. Il s’agissait en fait d’un chantier de grande envergure entrepris sous l’occupation hollandaise visant à creuser un canal reliant la Meuse à la Moselle et dont une partie passait à cet endroit sous la colline.
En 1830, la Belgique prit son indépendance, les z’hollandais reprirent leur argent et les travaux prirent l’eau ! Maintenant qu’ils sont de retour dans la région… ?!!??!  OK, on peut rêver, non ?  Faudra quand même que j’aille y faire un jour un petit tour, histoire de voir ce qu’il reste de ce tunnel !
Et pendant ce temps, le vent n’a cessé de souffler et une fine pluie m’humidifie, comme les autres jours, tout autant qu’une grosse averse !
DSC01370.JPGHeureusement, le soleil fait enfin quelques apparitions à la mi-journée !

DSC01372.JPG

DSC01374.JPG

DSC01376.JPG

DSC01377.JPG

Viennent ensuite le bois des Hêtres de Saint-Martin, Cetturu et le lieu-dit Tomblaine, qui me remémore mon pèlerinage au Mont-Saint-Michel (et mon insigne perdu ce matin) et le rocher de Tombelaine près duquel on passe en traversant la baie à pied !

DSC01379.JPG

DSC01389.JPG

Nous voilà enfin à destination. J’ai mal à un pied, j’ai mal au dos, j’ai mal au moral, mais bon, la troisième étape (et avant-dernière) étant souvent la plus difficile, je me dis que je suis aux  ¾  sauvé !
Avant d’aller me changer, je me rends au dernier bistrot où je suis passé la veille…. pour voir à tout hasard si mon chapeau….
Eh bien, croyez-le ou non, le patron l’avait récupéré et mis de côté ! Merci patron… merci patron... Ce que vous faites ici-bas… un jour Dieu vous le rendra !
Ouf ! Le moral remonte un peu ! Du coup, je reprends une Chouffe !

DSC01381.JPG

DSC01383.JPG

Alors que je me change au mobilvouac, une patrouille de MP demande par micro aux marcheurs de libérer le plus rapidement possible  les emplacements de parkings des établissements commerciaux afin de ne pas pénaliser leurs clientèle ! Ça, c’est pour ma pomme ! Mais je comprends ! Je file donc directement sur Vielsalm pour la der des der ! 

DSC01395.JPG

DSC01405.JPG

Après mon habituel petit tour en ville où je ne trouve pas grand chose à mon goût, mis à part peut-être une bonne petite bouteille de liqueur de myrtilles du pays des Macrales et dénichée à la Maison du Tourisme, je préfère rentrer au mobilvouac pour souper.

DSC01492.JPG

DSC01402.JPG

 

DSC01404.JPG

DSC01403.JPG

Entretemps, un groupe de barakis motorisés m'y a rejoint et monopolise le seul abri le long du lac ! Ils sont rejoints un peu plus tard par des jeunes dans deux voitures dont la sono fait plus de bruit que de musique ! Pfffff !Je sens que la nuit va être pénible ! :-(

 

numérisation0022.jpg

numérisation0023.jpg

 

 

 

15:02 Écrit par Codorando dans Marches 2013 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.