24/02/2013

In the footsteps of the 82nd Airborne Division 2013

Vendredi 22 février 2013
Je prends la direction de Basse-Bodeux, près de Trois-Ponts. Pour ceux qui ne voient toujours pas où cela se situe, c’est à quelques kilomètres au sud-ouest de la cascade de Coo !
Le temps est excellent… la météo annonce de la neige ! Depuis le temps où j’avais envie de me re-tester dans des conditions hivernales, cela tombe bien !
Quand j’écris « cela tombe bien », c’est une façon de parler : quelques flocons tout au plus d’une fine neige qui n’a même pas besoin d’essuie-glace pour disparaître ! Espérons que cela empire un peu pour demain !
J’arrive sur place vers 16:00.  Comme il est un peu trop tôt pour aller dormir je me mets à la recherche du seul café vu sur Street View au cours de mes recherches concernant le patelin ! Pas de chance, il est à remettre ! Le pire de tout, c’est que je ne peux même pas dire que je vais revenir l’année prochaine, il aura sans doute été racheté par des hollandais pour en faire bénéficier leurs compatriotes !
Tant pis, je continue ma route vers la cascade de Coo ! Il fait froid ! Il fait même très froid ! Mais le déplacement en vaut la peine : la plus importante cascade de Belgique est magnifique en cette période où le débit de l’Amblève est important et où les rivages sont bordés de concrétions glaciaires du plus bel effet !

001.JPG

009.JPG

Là encore, la saison se prépare : les menus et informations en néerlandais se dfont plus nombreuses que celles en français ! Je fuis l’endroit !
Sur le chemin du retour, je m’arrête à Trois-Ponts pour me renseigner sur l’endroit et déguster une bonne bière dans un café sympathique tenu par un… wallon ! C’est sans doute un coup de chance !  Après deux chopes pour la soif, j’essaie une « Lupullus » au fût pour le plaisir, agrémentée de quelques explications à son sujet de la part du patron. Excellente ! Je conseille !
Je termine la soirée dans la salle de Basse-Bodeux d’où a lieu le départ de la marche du lendemain. Je rentre au mobilvouac vers…. Tiens…. Ma montre est arrêtée… !!!

016.JPG

019.JPG

020.JPG

Du..u…reu nuit….. Froi…adeu nuit…. ! Faudra penser sérieusement à investir dans un sac de couchage un peu plus performant que celui qui reste en permanence dans le véhicule ! D’autant plus que la couverture supplémentaire que ne m’est pratiquement d’aucune utilité puisqu’à chacun de mes mouvements, elle glisse d’un côté ou de l’autre ! 

028.JPG

Au petit matin, le toit du mobilvouac est complètement givré… à l’intérieur ! Premier exercice de la journée, me lever pour aller mettre le moteur en route et brancher le chauffage et rapidement retourner à l’arrière m’emmitoufler dans la couverture ! Le réchaud pour la préparation du café matinal accélère un peu la montée de la température ! Je passe les détails sur la toilette matinale, elle se résume à pas grand-chose !

026.JPG

029.JPG

08:30, je suis de retour à la salle pour un troisième café en attendant les copains qui doivent arriver de Mouscron !
09:05, toujours personne, je démarre !

034.JPG

226932_564668633552148_1136203673_n.jpg

La marche de cette année, commémore les actions des 505th Parachute Infantry Regiment et 551st Parachute Infantry Battalion qui se sont déroulées dans la région entre fin décembre 44 et début janvier 45. Notre itinéraire nous conduit donc vers différent lieux où nos alliés ont combattu pour délivrer notre pays de l’envahisseur ! Fosse, Grand-Halleux, Rochelinval, Dairomont, Fosse de nouveau et Reharmont, avant le retour à Basse-Bodeux !

036.JPG

039.JPG

044.JPG

J’avoue tout de suite que ce fut dur ! J’avais décidé d’emporter mon sac à dos « léger» que je n’avais pas encore emporté depuis près d’un an, bin, j’aurais peut-être dû attendre une météo un peu plus favorable ! La première partie jusque Grand-Halleux se déroule sans trop de difficulté. Un peu avant cela, mon ami Michel m’a rattrappé et a tenu à faire un bout de chemin en ma compagnie ! La soupe maison que nous recevons à la grande halte du jour est la bienvenue !

047.JPG

Mais nous préférons ne pas trop nous attarder ! Je laisse mon copain poursuivre sa route à son rythme pour continuer le mien un peu plus à mon aise. Dans cette seconde moitié du parcours, ce ne sont pas tant les 14 kg sur le dos qui sont un problème, mais la neige qui s’est accumulée sur les petits chemins et qui s’est durcie au point de former des couches de glace aussi dangereuses qu’imprévisibles ! 

061.JPG

064.JPG

073.JPG

J'ai d'’autant plus de difficultés que des crampes dans les muscles fémoraux m’obligent à ralentir encore un peu plus et parfois de m’asseoir pour les masser un peu ! Apparemment, le dernier point de ravitaillement a été zappé du parcours et je n’ai plus rien à boire ! Bon sang, cela me rappelle un mauvais souvenir. J’espère seulement ne pas être obligé de devoir laisser mon sac sur le bord de la route pour aller le récupérer un peu plus tard en voiture ! Pour couronner le tout, la neige s’est remise à tomber et le vent souffle de plus belle.  Comme on dit chez nous, j’su ingelé ! Même sous mes gants, mes mains sont rougies par le froid ! L’arrivée à la salle est donc la bienvenue et je prends directement la direction du bar pour … me réhydrater un peu avant d’aller me changer !  Pas le temps de vider ma chope, l’ami Didier m’aperçoit et m’invite à la table des mouscronnois et de leurs amis.

080.JPG

267946_564671606885184_1821814544_n.jpg

 

69661_564671103551901_1219161410_n.jpg

Quelques bières, cafés et cocas plus tard, chacun selon son goût et la Bobitude du jour, il est temps de se quitter ! Personnellement, je n’avais pas vraiment envie de passer une seconde nuit « à la fraiche » ! J’ai donc suivi le mouvement un peu plus tard et repris la route vers 18:00 ! 
20:30…j’étais couché dans mon divan !
20:32…je m’endormais du sommeil du juste, complètement fourbu de cette journée physiquement difficile, mais heureux qu’elle se soit terminée sans encombre en compagnie des Para-Commandos et autres amis de notre Amicale ainsi que de nombreuses autres toujours présentes aussi !

735039_564666210219057_2080562705_n.jpg

15:13 Écrit par Codorando dans Marches 2013 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.