24/09/2012

Marche à Colfontaine et visite du Grand Hornu

Première marche depuis les deux jours des 4 Jours de l’Yser. ! Bin oui, faut suivre, hein !

Reprise en douceur par une petite Adeps à Colfontaine.

Sais pas comment m’habiller ! J’ai regardé la météo, ils prévoient de la pluie et un coup d’œil dehors ne me laisse rien augurer de bon. Dans le doute, je prends ma parka légère dans la voiture. 

Comme vous le savez, je suis bon bougre et je laisse une nouvelle chance à ma nouvelle paire de bottines qui m’avait fait souffrir lorsque je l’ai étrennée ! Je protège mes talons avec un pansement qui à fait ses preuves pendant mon pèlerinage au Mont-Saint-Michel et une bonne paire de chaussettes ! Ca devrait aller.

J’arrive sur la DZ vers 08:20 et après un bon kaoua je me mets en route.

Marche Colfontaine.jpg

Question paysages, pour ceux qui ne connaissent pas, on ne peut pas se tromper : nous sommes en plein pays minier. 

Nous démarrons vers le sud-ouest, en direction de Wasmes.  Partout des terrils ! Des grands, des petits, des pointus, des plus plats, des ronds ou des plus allongés, on ne voit que cela !

001.JPG

004.JPG

Heureusement pour les randonneurs, mais aussi pour les habitants, ces anciens sites industriels donnent aux paysages des couleurs un peu plus verdoyantes à ce pays que l’on dit encore toujours « noir » ! Certains amoureux de leur région font d'ailleurs ce qu'ils peuvent pour "dénoircir" la situation !

005.JPG

Après trois kilomètres, une petite douleur caractéristique au talon (toujours le même) me signale que c’est probablement la dernière, mais alors la vraie dernière fois que je porte ces sa…ies de godasses !  Et dire que je n’en suis qu’au début de la marche !!

Je fais semblant de rien, je les ignore et concentre mon attention sur les paysages !

Et si les paysages font notre bonheur, il n’en est pas encore de même pour les vestiges des anciens bâtiments de charbonnages qui jalonnent notre chemin. Dommage, je pense qu’il y aurait certainement mieux à faire que de les laisser à l’abandon. OK, je sais: faut des sous…. et en ce moment… !!!

023.JPG

025.JPG

Même si le soleil n’est pas vraiment de la partie, le passage par le Bois de Saint Ghislain est apprécié à sa juste valeur ! Il faut dire aussi qu’au vu des « cadavres » qui jonchent les abords des sentiers, il vaut probablement mieux le parcourir le matin plutôt que d’y effectuer un parcours de nuit, lorsqu’il est réservé aux autochtones ou à la « faune » locale !

007.JPG

Apparemment, aucun sentier ne mène en haut d’un des terrils que nous côtoyons. Je remédie au problème en me payant le luxe d’une petite escalade du « mont » Saint Charles ! 70 mètres ! Pas de sentier, mais en suivant les couloirs quelque peu déboisés par des coulées de déblais, on arrive finalement en haut. Et si la montée est un peu raide, mais relativement facile, même si un peu douloureuse pour mon pied droit,  la descente est tout aussi raide, mais un peu plus périlleuse ! Heureusement, mon nouveau bâton clouté fait office de piolet que j’ancre dans les espaces où les végétaux et la terre ont repris leurs droits ! 

019.JPG

016.JPG

017.JPG

Passage par Petit Dour, avant de remonter vers le nord en traversant le Bois l’Evêque vers Pâturages.

032.JPG

 

029.JPG

036.JPG

044.JPG

046.JPG

047.JPG

Le fait de boiter un peu entraine une douleur dans le mollet  ! Y’a plus qu’à ralentir un peu la cadence ! Pas envie de m’estropier pour le reste de la semaine. C’est donc tranquillement que j’arrive vers 12:15  au point d’arrivée. 

Dégustation d’un bonne petite Leffe pour me récompenser de l’effort, visite de la petite exposition thématique sur le loup !

058.JPG

060.JPG

Retour au mobilvouac-infirmerie pour l’évaluation des dégâts et les soins appropriés 8-[

132.JPG

Direction ensuite le site du Grand Hornu, ensemble architectural du début du XIXe siècle, fruit d’une collaboration entre un architecte tournaisien, Bruno RENARD, et d’un grand industriel, Henri De Gorge qui souhaitait édifier près de son exploitation de charbonnage une « ville nouvelle » ! 

Pas mal d’expositions à visiter.

Je commence par l’étage au dessus de la réception où une expo intitulée « Claude AÏELLO & les designers » nous présente de magnifiques pièces de céramique. Pour avoir travaillé (un peu) la terre, je ne peux qu’être admiratif devant certaines pièces de collections.

065.JPG

 

066.JPG

A l’extérieur, sur la gauche, les (anciennes) écuries du site. Nous avons l’occasion d’y admirer l’expo exceptionnelle : Meisenthal, le Feu Sacré 

Pourquoi exceptionnelle ? Parce que (pour reprendre les termes du guide d’exposition), « Jamais autant de projets, d’objets n’auront été montrés dans une même unité d’espace et de temps… une occasion rêvée pour le /CIAV/ de dévoiler 20 ans de travaux et pour le public de (re)découvrir les projets les plus marquants nés là-bas. »

Là-bas: au Centre International d’Art Verrier de Meisenthal en Lorraine

072.JPG

090.JPG

087.JPG

089.JPG

De l’autre côté de la cour, on accède à l’exposition « Le miroir et les Chemins » par une passerelle menant au MAC’s (Musée des Arts Contemporains) qui « vise à rendre l’art contemporain accessible à tous » !!!! Je dois pas faire partie des « tous » ! Je ne suis en effet pas très féru d’arts contemporains ! Moi, j’aime bien comprendre quelque chose. Et là…. ! Bin je comprends pas tout !

097.JPG

Un côté de la salle...

098.JPG

... et le mur qui lui fait face ! Comme un miroir !

101.JPG

Oeuvre intitulée "Cartes postales couleur"

104.JPG

De loin...

 

105.JPG

...et une des 36 photos d'un peu plus très !

071.JPG

125.JPG

115.JPG

Après une visite extérieure des lieux, que je comprends un peu mieux, et l’achat d’un petit souvenir à l’accueil, il ne me reste plus qu’à reprendre le chemin du retour !

Bilan de la journée: 

Bonne petite marche de reprise où le physique fut mis à rude épreuve, dans une région que je ne connaissais pas trop, mais qui mérite le détour, et après-midi un peu plus culturelle où les méninges ont travaillé (parfois sans beaucoup de succès) un peu plus que le physique !

11:32 Écrit par Codorando dans Marches 2012 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.