10/12/2011

Marche du Périmètre de Bastogne 2011

Ce weekend, j’ai décidé de participer à la 34ème Marche du Périmètre Défensif de Bastogne, sur les traces des soldats qui ont combattu dans le secteur de Noville, au nord de la ville.

J’arrive au Centre Sportif où ont lieu les inscriptions le vendredi vers 15:00. Le temps de trouver un coin tranquille pour garer le mobilvouac et je peux y déguster la première chope de la journée ! 

L’inscription est une formalité: on paie 6 € et on reçoit, un dépliant explicatif, un patch anniversaire, un ticket pour une boisson chaude le lendemain, la carte du parcours…  et le certificat de participation ! Connaissant la cohue en fin de marche pour réceptionner le fameux certificat, je trouve que c’est une bonne chose de le donner avant !

numérisation0006.jpg

Ensuite, petit tour en ville !

Je commence par une visite de l’exposition « J’avais 20 ans en 45... » au Musée en Piconrue. L’expo retrace la vie des bastognards sous l’occupation, sans oublier la Résistance et certains aspects de la collaboration !

001.JPG

012.JPG

014.JPG

023.JPG

035.JPG

Très intéressante visite d’une exposition un peu « autrement que les autres » !

Quelques mètres plus loin, première station au Café des Sports ! Avant de continuer vers le centre ville. Vu le nombre d’étrangers qu’on y croise, et pas tous de type « américaind‘origine» je me dis que cette marche a une renommée que j’étais loin d’imaginer et m’étonne de ne pas l’avoir connue plus tôt ! 

Dans une petite rue parallèle à la place, une enseigne de café attire mon attention : «Le Dakota » !!! Comment résister ! Le cadre est sympa, le patron aussi et on y sert une excellente bière qu’un ancien Para-Commando se doit de boire au moins une fois: l’Airborne, Spéciale Christmas, une brune qui titre quand même 8° !!! 

Quelques « sauts » plus tard, à la nuit tombée, je reprends la route dans l’autre sens avec un dernier arrêt dans un bistrot dont j’ai oublié le nom (merci l’Airborne!) mais où l’accueil est aussi chaleureux !

050.JPG

054.JPG

21:30, j’arrive au mobilvouac et je ne tarde pas à m’endormir du sommeil de celui qui a passé une excellente après-midi… bien arrosée !

Réveil difficile ! Re-merci l’Airborne ! J’aimerai bien prolonger un peu mais le devoir m’appelle ! Comme d’habitude, j’ai oublié quelque chose ! Cette fois-ci, c’est de l’eau ! Donc, le café se prendra à la buvette du Centre Sportif et la toilette se fera rapidos dans les toilettes y attenant !

055.JPG

059.JPG

08:00, branle-bas de combat ! C’est le départ ! Direction le Musée du Mardasson où de grands travaux de rénovation ont lieu, avant de remonter vers Bizory et Noville par de beaux petits chemins de la campagne ardennaise ! Avec un petit arrêt pour un chocolat chaud offert par l’organisation.

061.JPG

J’inaugure pour l’occasion une nouvelle paire de bottines ! Bin j’aurais pas dû sur ces petites routes asphaltées ! !!! Une heure après le départ, je sens que les choses vont se compliquer pour au moins un des mes pieds et comme de juste, un peu plus tard, sur le « Chemin de Pèlerins » je ressens la « brûlure » caractéristique d’une ampoule qui éclate !!! Tant pis, faudra faire avec !

Tout au long de l’itinéraire, quelques scènes de reconstitution nous sont proposées par des amateurs du genre, venant de toutes les régions du pays, mais également par des clubs étrangers: des flamands qui parlent américain, des français qui parlent allemand, des anglais qui parlent anglais, etc !

065.JPG

070.JPG

071.JPG

Entre Noville, Cobru et surtout, à  Recogne où tout le village semble avoir été réquisitionné, nous avons le plaisir d’admirer de nombreux véhicules de l’époque admirablement remis en état par des passionnés, ainsi que des scènes de vie plus réelles que nature ! 

073 - Copie.JPG

094.JPG

091.JPG

120.JPG

Le retour s’effectue calmement ! Comme le dit une devise des chasseurs ardennais, je « Résiste et Mord » …sur ma chique ! 

A la fin du parcours, avant l’entrée en ville, passage par la caserne de Bastogne pour une visite des ateliers du Vehicle Restauration Center du Musée de l’Armée ! Sur le parade-ground où d’autres véhicules anciens sont rassemblés pour l’occasion, je m’étonne une fois de plus de la présence de nombreux étrangers ! Bastogne, connue jusqu’au fin fond de l’Afrique ! Ca c’est de la communication événementielle ! 

En fait, je vais vite déchanter un peu plus tard lorsque j’apprendrais qu’un centrer pour demandeurs d’asile y est installé ! Je comprends un peu mieux leur présence un peu partout dans la ville ! Ils sont 500 et partout on ne voit qu’eux ! Cette politique d’immigration débile est vraiment une des pires choses dont la Belgique aurait pu se passer !

Je continue de résister en n’entrant pas à la buvette sous chapiteau et sors de la caserne pour rejoindre rapidement l’arrivée ! 

Quelle n’est pas ma surprise en arrivant à un rond-point de m’entendre interpellé par une voix qui me dit quelque chose ! C’est mon pote Roland, en compagnie de Doug et Luc qui ont décidé à l’improviste de venir participer à cette marche et qui cherchent un endroit sympa où aller boire un pot ! Si je m’étais arrêté à la buvette du centre d’asiliens, je ne les aurais pas croisés ! C’est le destin !

Ni une, ni deux, je les accompagne en voiture jusque la place et les emmène….. au Dakota où je les invite à faire connaissance avec l’Airborne !

Sans exagération toutefois, car ils reprennent la route peu après ! La prudence et la modération sont donc de rigueur !

Nous nous quittons et je redescends vers la Porte de Trèves en m’offrant un rapide passage au Café des sports où je tombe sur toute une équipe de l’Amicale Para-Commando de Menin !  Le passage « rapide » s’éternise donc un peu plus longtemps que prévu !

De retour au mobilvouac, après m’être changé, je décide également de prendre gentiment la route du retour ! A s’n’aise, comme dirait l’autre !

Il est 20:00 lorsque j’arrive…  et 20:30 lorsque je m’endors dans le divan !

numérisation0007.jpg

154.JPG

Celle-ci, c'est pour faire marrer mon copain Roland 

numérisation0009.jpg


19:39 Écrit par Codorando dans Marches 2011 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.